AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ; you ain't in the game you just cheerleaders ▬ skye.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

THE NAME IS Invité
Invité


MessageSujet: ; you ain't in the game you just cheerleaders ▬ skye.   Lun 16 Aoû - 19:34



Im Skye.
played by Kwon BoA.
love sucks
Lover; Are you kiddin' me ? ~

Âge; 21 ans.
Nationalité; coréenne.
Occupation; bien qu'elle soit riche à en mourir - enfin ses parents, pas elle - elle a trop de fierté pour leur demander quoi que ce soit; alors - elle ne travaille pas vraiment vu que son frère se charge de leur prendre de l'argent - mais elle travaille à la patinoire alors que; parallèlement, elle étudie la neuroscience.
Signes particuliers; Elle est particulière en elle-même; tout ce qui peut venir d'elle peut paraitre tellement ... bizarre ...



i. tell me your story

Chapitre i;
« Madame, une lettre pour vous. »

Détournant les yeux de son précieux bouquin, madame Nahm regarda autour d’elle, scrutant les alentours comme si quelque chose d’incroyable était sur le point de s’annoncer, quelque chose d’encore jamais vu. Passant rapidement sa langue sur son index afin de l’humidifier, elle corna la page de son livre et se leva en silence; plongeant son regard chocolaté dans celui de sa servante. Sun Mi - c’était son prénom - s’inclina devant sa maîtresse et lui servit sur un plateau d’argent la petite enveloppe mauve qui trônait au milieu de celui-ci. Elle la saisit délicatement entre ses doigts fins, pinçant les lèvres comme si elle appréhendait la nouvelle qui allait être écrite à l’intérieur. Sous le regard inquisiteur de Sun Mi, la maîtresse de maison ne tarda pas à l’ouvrir, extirpant de là, un fin carton noir. Dessus était écris en lettre argentée; « Nahm Ji Eun. » La dite femme se résolut donc à tourner l’invitation - car il s’agissait bel et bien d’une invitation. À quoi ? Encore un de ces bals masqués. De foutues fêtes stupides où l’on était sûr d’y trouver tous les riches des alentours. C’était d’un ennui affligeant, chacun parlant de leur dernières réussites personnelles, ou des exploits de leur enfants. Il fallait que tout tourne autour d’eux, et si cela pouvait amuser cinq minutes, y rester pendant de longues heures en faisant semblant de sourire sincèrement alors qu’en réalité l’on ne souhaite que laisser exploser la grimace que l’on refoule parce que, diable, ces chaussures sont à la pointe de la mode mais peu pratiques; c’était une tout autre affaire. Un peu compliquée, certainement. Pourquoi y aller, donc ? Parce qu’il était extrêmement mal vu de ne pas se rendre dans les soirées mondaines, c’était un peu comme si l’on reniait sa fortune et que l’on souhaitait perdre notre rang social si … Précieux. Ainsi donc, à chaque nouveau carton d’invitation reçu, l’on pouvait être certain que les dames allaient arpenter toutes les rues de Séoul dans le but de trouver ce fameux styliste qui a sortit une toute nouvelle collection il y a quelques heures. Le but ? Être reconnue au milieu de toutes ces pimbêches qui, de toutes évidences, ne valaient pas mieux qu’elles.

Ji Eun soupira avant de plisser les yeux, avait-elle bien lu ? Il ne s’agissait pas de n’importe quel buffet gratuit, il s’agissait ici d’un bal masqué. Parfait pour y passer inaperçu et, elle qui avait tant l’habitude de ne jamais aller à ces fêtes, se laissa tenter. Elle savait que beaucoup parlaient sur elle de par sa négligence envers son statut social, elle savait également combien elle était haïe au milieu de tous ces bourgeois point capable de voir plus loin que le bout de leur nez. Mais cette idée de bal masqué était simplement succulente. Par ennui et par curiosité, elle décida d’y aller, voir ce que l’on pouvait bien raconter sur elle. Voir qui avait bien pu raconter des âneries sur elle au point qu’elle en perde la moitié de sa fortune à engager des avocats ou tout autres homme de main qui, au final, ne lui avaient servi à rien. Il était certain qu’elle fut la plus miséreuse des riches, mais cela ne la dérangeait pas, elle se sentait bien, unique, et pas obligée de garder une couche incalculable de vêtements sur son corps. C’était que c’était peu pratique, tout cela, ce n’était pas facile à enlever rapidement, vous voyez. Parce qu’il se trouvait, justement, que madame Nahm était du genre à aller voir assez souvent à droite à gauche quelques hommes afin de se faire plaisir. Et dire qu’elle n’en voyait que peu serait mentir. Oui, à vrai dire, la pauvre femme était une nymphomane en puissance, ne pouvant s’empêcher de passer près de deux jours sans avoir eu sa « dose ». Dit ainsi, cela ressemblait à de la drogue, mais la pauvre était tellement addict à cela, qu’il n’y aurait aucuns mots plus … Dur, pour exprimer ce qu’elle était. Elle était une catin, mais une catin de luxe. Le genre à vous payer pour que vous la preniez, parce qu’au fond, ce qui était magique avec elle, c’était qu’elle avait beau aller voir un peu partout, dans le fond, vous êtes les gigolos qui vous faites payer pour partager le même lit qu’elle. Vous ne l’aviez pas demandé ? Et alors. Le résultat est le même, dans le fond. Elle savait se trouver dans la position de la dominante et ce, pas que dans des draps. Et aujourd’hui, elle était affublée d’un nouveau défi. Celui de voir si son charme dévastateur - avouons qu’elle n’avait pas un physique ingrat - pouvait également marcher sur tous ces bourgeois qui, au fond, devaient bien se ficher de savoir qui elle était tant qu’ils obtenaient ce qu’ils voulaient - tout autant qu’elle.

Et le jour J était venu. Ce fameux jour en question qui, elle le savait, serait amusant pour elle, et triste pour les autres. Dans le fond, elle voulait tellement se délecter de leur douleur, de les voir s’ennuyer à mourir, de se sentir si mal dans leur peau parce que leur voisine de droite était un peu plus maigre qu’elle. Peu importait. Ji Eun avait opté pour une robe digne d’un conte, avec un masque très grand, très beau, ne laissant entrevoir strictement que ses yeux de biches maquillés avec précaution. Son regard. C’était son atout. Et comme il était mis en avant, autant s’en servir. Cela faisait une bonne demi heure qu’elle voguait d’homme en homme, de discussion en discussion. Elle était la Cendrillon, ils n’avaient d’yeux que pour elle, elle recherchait celui qui la ferait chavirer au premier regard. Et c’est là qu’il fut son apparition. Lui qui avait la chance de ne pas posséder de grands yeux bridés comme tous les autres, ce même qui n’avaient pas des cheveux couleur ébène, mais couleur or. Il rayonnait, et elle se demandait comment elle avait bien pu passer à côté de lui sans le remarquer jusqu’ici. Il souriait, il était entouré d’autres femmes mais ne semblait pas réellement intéressé. Intriguée, la jeune femme s’était doucement approchée, plongeant son regard dans le sien, quand bien même il était à l’autre bout de la pièce. Et, finalement, il parvint à croiser son regard. Plus personne n’existait autour d’eux, ils s’avançaient respectivement l’un de l’autre. Sans un mot, ils se sont pris par la main, se sont dirigés vers la piste de danse et se sont mis à valser. Elle ignorait son prénom, il ignorait le sien; mais leur petite danse dura un bon moment. Commençant doucement au milieu du hall avec toutes ces personnes, et finissant dans l’espèce de sellier au bout du palace. À l’abris des regards indiscrets, à l’abris des oreilles indiscrètes. Cette robe qui lui avait couté si cher avait fini par voler en éclat, et cette danse si douce s’étaient perdue entre gémissements et plaisir. Mais comme toute danse, la fin approche. Chute de l’histoire. Tombée de rideau. Ji Eun était tombée enceinte.

Chapitre ii;
Skye. C’est le joli prénom qu’elle avait osé lui donner. Pour quelle raison ? La raison, c’était l’espèce de blondin irresponsable qu’elle avait rencontré lors de ce fameux bal. Craig Daniel qu’il s’appelait. Un espèce d’être humain mi anglais, mi coréen. Qui avait fait un léger détour vers le pays du matin calme pour y trouver ses racines avant de rentrer dans son pays natal. Quelle erreur cela fut, car à présent - ses parents furieux - le voilà qui se retrouvait à devoir marier une femme à moitié riche qui prenait un malin plaisir à réduire en miette la réputation d’homme respectable qu’il s’était pris la peine de se forger. Pourquoi le forcer à se marier à une femme pareille ? Parce qu’il se trouvait que monsieur, tout comme sa chère femme, était le genre d’homme à aller voir à droite à gauche histoire de vérifier que son charme faisait toujours autant des ravages. Et l’erreur qu’il venait de faire avec miss Nahm s’était déjà reproduite auparavant avec une autre. Une autre qui, justement, était décédée si l’on en croyait ses dires. S’il mentait ? Sans l’ombre d’un doute. Mais sa « femme » n’a jamais pu savoir de quoi en retournait cette histoire d’ex décédée. Ce qu’elle savait, en revanche, c’est que le gentil petit bambin qu’elle avait mis au monde était à présent sous sa responsabilité. Ah. Elle qui n’avait jamais pris soin d’elle-même ou d’une quelconque personne lui étant un temps soit peu proche, elle allait devoir s’occuper de deux enfants et d’un mari en plus ? La blague. C’était vraiment drôle. Pourtant elle n’avait pas souvenance d’être le premier avril. Et pourtant … cela fut comme je l’ai écris. À peine enceinte de quelques mois, voilà qu’un petit garçon débarquait dans la demeure de la demoiselle. Si elle en prit soin ? Mais pour quoi faire ? Ne trouviez-vous point cela insultant de se retrouver avec l’enfant d’une autre dans les bras …? Cela faisait près de huit mois, maintenant, et le nouveau né ne possédait toujours pas de prénom. Sa mère se fichait du prénom qu’il allait bien pouvoir avoir, tout autant que son père qui, lui profitait du fait que sa femme soit constamment à la maison pour aller voir ailleurs si elle n’y était pas. Si elle le savait ? Oui. Mais ils s’entendaient bien sur ce sujet-là. Ils étaient un couple forcé, mais dans le fond, ils étaient d’excellents amis. Ils parlaient même de leur coup de la veille devant leur propre enfant, de quoi finir traumatisé, vous ne trouvez pas ? Et ce fut à quelques semaines de l’accouchement qu’elle parvint à en trouver un alors qu’elle regardait ce ciel si gris qui semblait s’effondrer sur elle. Oui, vous l’aurez compris Skye a été nommée ainsi car aux yeux de sa mère, elle était une catastrophe qui avait bouleversé sa vie, et qui l’avait complètement ruinée. Si elle l’avait trouvé elle-même ? Vous la surestimez peut-être un peu trop. La personne qui avait réellement trouvé ce prénom, c’était Jayden et personne d’autre. Il s’était gentiment exclamé « Sky ~ » en pointant du doigt le grand ciel. Avec ce sourire angélique qui faisait tout son charme, convaincu que sa petite sœur ne pouvait être qu’un ange tombé du ciel. Ou du moins, qui allait tomber sous peu et le soutenir un peu. La mère indigne avait complètement adhéré dès que ce prénom s’était échappé des lèvres du chérubin. Certes, Ji Eun aurait pu tomber sur un mari qui passerait son temps à la battre, mais elle ne pouvait se trouver chanceuse dans tout cela non plus. La seule et unique fois où elle avait osé coucher avec un homme sans protection … et bien, je vous assure que ce fut à la fois la première et la dernière.
Skye était une gentille fille, comme toutes les enfants, elle pleurait lorsqu’elle avait faim, lorsque sa couche était pleine; elle souriait à la vie, mais elle avait quelque chose de particulier. À commencer par sa peau, incroyablement froide et à la fois douce, c’était une particularité qu’elle possédait au point que les docteurs avaient d’abord pensé que la demoiselle était morte à la naissance. Surpris lorsqu’ils s’étaient rendus compte qu’elle était bel et bien en vie, d’autant plus lorsqu’ils virent qu’elle était une blonde et pas brune comme toutes les autres. Ils disaient que cette fille avait quelque chose de spécial, que sa beauté n’avait d’égal que sa gentillesse. Ils ne savaient pas combien ils étaient dans le faux.
Abandonnée, est certainement le mot qui résumera toute sa vie, sa mère ne l’appelait pas, elle claquait des doigts lorsqu’elle voulait que celle-ci vienne la voir. Et quand la pauvre innocente gamine cherchait à savoir pourquoi, la mère avouait sans aucunes honte qu’elle en était venue à oublier le prénom de sa propre fille pour la simple et bonne raison qu’elle était une catastrophe qu’il fallait éviter. Si cela la faisait pleurer ? Absolument pas, elle s’en fichait pas mal. Skye ne l’a jamais appelé « mère » pas plus qu’elle ne l’a jamais considérée comme tel. Pour elle, elle représentait juste une femme de ménage qui prenait un peu trop ses aises à son goût. La gamine n’avait même pas six ans qu’elle tenait déjà tête à sa génitrice. Un incroyable sens de la répartie et du cynisme s’échappait déjà de ses lèvres sans qu’elle ne s’en rendre réellement compte. Pour elle, la vie ne valait rien, l’amour n’était que poussière. Rien ne comptait. Rien. À part une seule personne. Jayden. Ou son cher grand-frère. Elle ne saurait dire s’il faisait cela par pitié, ou par solidarité, mais tous les deux étaient plutôt assez similaires sur certains points. Tous deux n’ayant pas un grand estime pour leur parents respectifs, mais se serrant les coudes dans les moments difficiles comme dans les bons. Même si Skye était la cadette, il lui arrivait de se battre dans la cour de l’école parce que quelqu’un avait fais une mauvaise remarque sur son frère qu’elle avait peu apprécié. Skye ? Parlons un peu de Skye. Parce qu’au fond, qui était-elle dans tout cela ? Ce qu’elle était, oh, je vous conseille de vous accrocher. La demoiselle n’a pas un caractère si complexe, mais une chose est sûre, c’est qu’elle est certainement la dernière des demoiselles que vous souhaiteriez posséder en tant que petite amie. En tant qu’ami tout court, c’est une autre histoire, mais personne n’a encore réussi à gagner sa confiance. Ou si. Il n’y en a qu’une. Qui c’était ? Jayden, évidemment.

Chapitre iii;
Elle est blonde, elle est belle, et elle le sait. Cela se lisait dans les yeux de sa mère, quand elle l’a regardait ou la touchait, elle éprouvait une haine farouche pour sa jeune fille. Pourquoi ? Elle n’est pourtant pas une fille que l’on pourrait qualifier comme étant des plus belles de Corée, c’était un fait, mais il se trouvait qu’elle possédait cette peau si blême, si parfaite, sans parler de ses cheveux blonds doré qui illuminaient son visage. Elle ressemblait à un petit ange tombé du ciel, souriante à longueur de temps, et dynamique comme chaque gamine de son âge. Oui, enfin, jusqu’à ses deux ans, même pas. Ayant gardé ses quotidienne démonstrations d’affection à son frère en lui prenant la main et en se baladant avec lui, ou en simplement lui montant sur le dos pour lui faire un câlin; la demoiselle perdit peu à peu ce gout de vivre qu’elle possédait et qui la rendait si enfant. C’était comme si elle avait été forcée à mûrir avant l’âge, à trois ans, il fallait qu’elle prenne conscience des choses : elle n’avait pas de parents. Elle n’avait que son frère aîné et personne d’autre, ainsi donc, elle fut contrainte à se prendre en main toute seule - c’était que Jayden ne pouvait pas tout le temps être sur son dos, non plus. Adoptant un comportement nettement plus calme, posé et surtout réfléchi. Il est extrêmement rare de voir la demoiselle s’embarquer dans quelque chose qu’elle jugera facilement absurde. De toutes évidences, tout ce qui ne vient pas des Im est absurde, pour elle. Et quand elle parle des « Im » c’est évident qu’il s’agit de son frère et d’elle-même, puisqu’il est la seule famille qu’elle possède, si elle y tient ? Oh, oui. Énormément. C’est l’unique personne qu’elle estime plus que sa propre vie. S’il le sait ? Oh non, il doit simplement se douter qu’elle l’apprécie en tant que frère. À vrai dire, Skye n’est jamais allée se risquer à faire de quelconques déclarations enflammées à son oppa, il en a conscience, entre eux deux, il n’y a pas grand-chose à dire, tout se ressent, vous comprenez. Pas besoin de dire « oppa, j’adore ce que tu portes! » ou quelque chose du genre, tout se passe sans commentaires. C’Est-ce qui est génial avec Jayden, elle n’a pas besoin d’ouvrir la bouche pour lui faire comprendre ce qu’elle ressent, ou ce qu’elle veut. Et inversement, d’ailleurs. Cela dit, n’allez pas vous imaginer qu’ils ne communiquent pas oralement, ce serait stupide d’avoir juste à se regarder dans les yeux sans émettre un son, non ? Pas que cela dérangerait la demoiselle, cela dit. De par sa nature extrêmement franche au point de totalement manquer de tact, elle regarde toujours les personnes dans les yeux. Déstabilisant ? Un peu. Disons qu’il est presque impossible de lui mentir sans qu’elle ne s’en rendre compte, à moins que vous soyez expert en la matière s’entend.
Elle a un tempérament de feu, aime voir les gens s’incliner face à elle, & ce qu’elle raffole par-dessus tout, c’est quand ils se jettent à ses pieds pour lui demander. Skye est dominante, oh oui, et c’est dans ces seuls moments où vous pourrez la voir sourire. Beauté figée, caractère glacé, il est presque impossible de percevoir ses humeurs en regardant son visage ou la manière dont elle bouge. Puisque de toutes évidences, elle laissera entrevoir rien d’autre que des lèvres qui ne s’étirent jamais, des yeux qui ne se plissent jamais ou encore un front parfaitement lisse et sans rides de par son « inexpression » totale. Légèrement sadique à penchant psychopathe, il n’est pas rare de voir la demoiselle vous attaquer directement au point faible si elle exige quelque chose de vous. Parce que, elle est capable de percevoir les moindres petits moment de faiblesse que vous pouvez laisser échapper. En somme, c’est une fille qui ne faut pas trop chercher, car elle n’hésitera pas l’ombre d’une seconde avant de gentiment coller son poing dans votre figure. Féminine, elle l’est quand on le lui demande de l’être, là n’est pas la question, mais il est plus courant de la voir porter des pantalons que de quelconques jupes ou des vêtements de couleur rose.
En somme, il est bon de l’avoir dans son cercle d’amis puisqu’elle sera une alliée de taille, oui, mais l’avoir dans sa ligne de mire est une extrême mauvais chose. Qui sait. Vous savez votre petite sœur qui sort de la primaire tous les jours à seize heures … il pourrait lui arriver quelque chose de grave. Un jour. Un accident, vous savez ? Cela arrive si vite …


ii. love love love...

Orientation sexuelle; hétérosexuelle.
Situation maritale; célibataire
Opinion(s) sur l'amour; Je ne connais pas ce mot, je ne l'ai jamais connu & ne le connaitrait probablement jamais. C'est un fait, je ne supporte pas les films à l'eau de rose, d'ailleurs, la seule chose qui m'a plu dans Titanic c'est quand le bateau coule et que tout le monde tombe, j'ai une sainte horreur du rose, tout ce qui est guimauve, niais, déclarations enflammées ou vieux clichés ... Je condamne tous ceux qui viennent me voir en pleurant parce qu'ils se sont fait largués, et je ris quand quelqu'un vient me confier qu'il est tombé amoureux d'une quelconque personne. C'est nerveux ? Non, absolument pas. C'est mesquin peut-être. Je pense qu'avec ceci mon opinion est assez claire, n'est-il pas ? L'amour c'est ... Inexistant. L'on ne peut prétendre que dans ce monde, une seule est réellement faite pour nous; elles sont toutes faites pour nous, il suffit de trouver dans quoi, et si vous voulez mon avis, la réponse est certainement un lit. Enfin ... Presque.
Expérience(s) amoureuse(s); Hier soir ... Avant-hier, avant avnt-hier et ... Oh. Il semblerait que je ne sois pas une personne réellement stable sur ce côté-là. Je n'ai pas grand-chose à ajouter ... Ce n'est qu'un jeu, après tout, pourquoi se prendre la tête avec des sentiments ou ... Quoi ? J'ai dis sentiments ? Ah ... De toutes évidences, la seule chose dont je me rappelle dans mes expériences passées, c'est probablement le corps des personnes à qui je tenais compagnie. Les noms, numéros, adresse ... Très peu pour moi, c'est déjà assez chiant comme ça de veiller à ne pas se mélanger avec le prénom de celui de la nuit dernière, comment voulez-vous que l'on s'y retrouve...
Comment dire "Je t'aime" ?; ... en ouvrant sa bouche et en parlant ? ... Vous espériez quoi comme réponse, à vrai dire, ici ? Il y a plusieurs moyens de dire à quelqu'un que l'on l'aime ? Comme ... en plaquant quelqu'un contre le mur et en forçant un baiser ? e.e Non mais vous avez de ces questions. Je n'en sais foutrement rien, et je ne veux pas chercher à le savoir, à quoi bon, cela ne va pas changer ma vie.
Pour ou contre le mariage ?; Contre. Par le plus grand des miracles et dans le cas où l'amour existerait d'une quelconque manière, je trouve ça complètement débile de penser que grâce à une petite bague et à des papiers signés, le conjoint ou la conjointe va être le plus fidèle possible, non, vous voyez, cela ne l'empêchera pas d'aller voir ailleurs. Avez vous vraiment besoin d'une bague pour penser que l'autre vous aime ? Non, il suffit simplement que l'autre le fasse ressentir. Cela ne doit pas être si compliqué que cela, dans le fond. Vous ne pensez pas ?


iii. you & your friends

▬ Jeon Kyungsan


▬ Im Jayden {mee è.é ♥}
; big brother, ♥


iv. behind the screen

Pseudo; Guess who ~
Double-compte?; waiwai. mais pas maintenant.
Fréquence de connexion; Au pire si j'oublie le forum vous venez me botter les fesses sur msn, alors, euh. e.e
& YAH. Y'a pas de case commentaire; mais moi j'veux en faire un parce que j'aime bien vous embêter ( pis dans le fond vous aimez que j'vous embête, avouez. ) Euh. Oui. J'voulais être la première membre inscrite, mais j'ai foiré, merci hotmail. è.é Whatever. Que ce forum dure sinon je ... euh. e.e Je vous botte l'arrière-train, vwala. & Pis. Euh. J'vous aime mais vous l'savez déjà, hein. 8D
Code dans le règlement; code okay by dongjunnie
Test rp;
Spoiler:
 


Dernière édition par Im Skye le Mar 17 Aoû - 18:45, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

THE NAME IS Invité
Invité


MessageSujet: Re: ; you ain't in the game you just cheerleaders ▬ skye.   Lun 16 Aoû - 19:39

    'o' histoire de dire WELCOME EN PREMIER.
    & so welcome my beauty ♥ /sbaf
Revenir en haut Aller en bas
avatar
THE NAME IS Seo Jung In
the frog-admin • « ps. i love you ♥ »

Messages : 206
Date d'inscription : 04/08/2010
Pseudo : chuu'.
Double compte : han mi young.
Célébrité de l'avatar : lee min jung.
Âge : 23 ans.
Occupations : employée dans une compagnie automobile.
Orientation sexuelle : hétéro.
Humeur du moment : amphibienne.
Lover : kang hyun soo?
My diary : uc.


MessageSujet: Re: ; you ain't in the game you just cheerleaders ▬ skye.   Lun 16 Aoû - 19:40

    Yoonaaa. ♥ Jsuis contente de te voir ici, si tu savais T.T
    Tu m'gardes un super lien en réserve, hein? ewe
    Breef, bienvenuue \o/ & fight, tu peux le faire è.é

____________________
un petit clic pour r&j ici.

All I wanna do is find a way back into love.
I’ve been lonely for so long, trapped in the past
I just can’t seem to move on. I’ve been hiding all my
hopes and dreams away just in case I ever need
them someday. All I wanna do is find a way back into love.
I can’t make it through without a way back into love.
And if I open my heart again, I guess I’m hoping
you’ll be there for me in the end. ♥️



BAISSE D'ACTIVITÉ À CAUSE DES COURS, DÉSOLÉE...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://romeo-and-juliet.forumactif.com/everything-s-okay-f21/the-frog-admin--seo-jung-in-t26.htm http://romeo-and-juliet.forumactif.com/step-four-loneliness-is-not-approved-f11/jungin-s-little-world-t146.htm

THE NAME IS Invité
Invité


MessageSujet: Re: ; you ain't in the game you just cheerleaders ▬ skye.   Lun 16 Aoû - 20:01

    Tu ne le mérites pas, mais ma magnificence te souhaite tout de même la bienvenue twinnie.
    Et c'est toi qui devrais faire attention à ton arrière-train è.é ♥

    Good luck pour ta fiche.
    J'exigerai un lien, u-know.
Revenir en haut Aller en bas

THE NAME IS Invité
Invité


MessageSujet: Re: ; you ain't in the game you just cheerleaders ▬ skye.   Lun 16 Aoû - 20:33

    ▬ Yah. Toi aussi tu veux être tout premier partout comme moi ? è.é
    Regarde c'que je t'ai dis; MinA ftw ~

    ▬ Ohhhw; seriously ? Je te manquais à ce point ? è.é
    Mais tu peux venir m'harceler tu sais.
    Je suis bien contente de te retrouver admin, aussi. :D
    Même si ça me fait bizarre de voir les deux autres gus là ( twin & sethie ) à la place de Savadi & Kiki.
    Whatever, ça va owner comme JRM de toutes façons. è.é ♥

    ▬ Beuwah; j'suis encore plus merveilleuse que toi, regarde, tu t'es déplacé for me.
    &jesaisquetuleferaspourkyungboo.
    Tu me déçois ... MES COOKIES ? è.é

    &. merci à vous trois. :D ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
THE NAME IS Kupideu
our love should go on.

Messages : 138
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: ; you ain't in the game you just cheerleaders ▬ skye.   Mar 17 Aoû - 18:55

Félicitations!
Te voilà désormais validé! Kupideu t'a désigné comme faisant partie des « Love sucks », alors c'est parti! Tu peux poster partout sur le forum, dans le flood comme dans la partie RP. N'hésite pas à te connecter sur la chatbox pour apprendre à connaître mieux le reste des membres, qui se feront un plaisir de t'intégrer! N'oublie pas non plus de créer ta fiche de liens, parce que ce n'est pas drôle d'être un SAF (sans-ami-fixe)! :p


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://romeo-and-juliet.forumactif.com

THE NAME IS Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ; you ain't in the game you just cheerleaders ▬ skye.   

Revenir en haut Aller en bas
 

; you ain't in the game you just cheerleaders ▬ skye.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Romeo & Juliet. :: FLOOD & CIE :: 
never forget; old topics.
 :: vieilles présentations
-